fil-educavox-color1

La politique publique de l'éducation est défaillante dans notre pays qui est, selon une récente enquête de l'UNICEF, l'un des plus inégalitaires du monde développé. Pour un Etat qui fait de l'éducation son premier poste budgétaire, scolarise ses enfants à partir de 3 ans, un tel constat dramatique devrait appeler les responsables politiques à se saisir du sujet.

Ecouter le podcast

Malheureusement, le débat public reste prisonnier de postures et d'une vision purement comptable de l'éducation. Les failles du système français sont pourtant clairement identifiées: manque de formation des professeurs,rigidité et centralisme excessif, uniformité de l'enseignement dispensé et des moyens alloués. Le vrai défi est de changer le quotidien des enseignants, de les rendre acteurs de leur métier, d'arrêter de les infantiliser.

On dit souvent que l'Education nationale est irréformable. Il faut donc inventer une nouvelle manière de procéder.

Si l'enseignement est un objet politique comme un autre, sujet à débat, l'objectif de la réussite pour tous n'en est pas un et devrait rassembler l'éventail le plus large autour de lui. Ce sera donc de la responsabilité du prochain Président de la République et de son gouvernement, quelle que soit la couleur politique, de lancer, dés le début du quinquennat, une grande consultation transpartisane, ouverte sur la société civile et les acteurs du monde éducatif, pour permettre de dessiner cette révolution scolaire dont la France a plus que jamais besoin.

Un "Grenelle" de l'Education en quelque sorte, à la hauteur du défi lancé par ces milliers de jeunes auxquels le système ne répond plus.

Patrick Figeac

Dernière modification le vendredi, 24 février 2017
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.