fil-educavox-color1

Nous nous trouvons toutes et tous coupé(e)s du monde, et devons réinventer au quotidien une vie intérieure pour supporter cette crise sanitaire. 

C'est peut-être là le début de la sagesse. Deviendrons-nous alors des Sapiens-Sapiens, des Humains sages qui comprendront enfin que les grandes mutations à venir commencent par cette prise de conscience.

Si nous n'effectuons pas ce basculement intérieur, nous continuerons à reproduire les mêmes erreurs.

Bien sûr, nous avions toutes et tous confusément conscience que monde d'avant courait à sa perte, mais nous ne savions pas comment arrêter cette machine devenue folle.

Le virus nous a amenés malgré nous à reconsidérer nos existences. Rien ne sera possible si nous ne tirons pas les leçons de ce confinement. Vivre différemment, de manière plus solidaire, empathique car, il est essentiel de se soutenir à travers les épreuves que la Vie place sur nos chemins respectifs. N'est-ce-pas là le moyen de nous considérer, de nous respecter en étant utiles à nos semblables ?

En revisitant aussi le rapport à soi, aux autres, à la nature. Nous avons là une belle opportunité à saisir !!

 

Dernière modification le lundi, 27 avril 2020
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.