fil-educavox-color1

Afin de permettre " un déconfinement progressif, allégé, pragmatique, personnalisé" un groupe de député(e)s de la majorité présidentielle vient de suggérer aux Ministre des Sports et de l'Education nationale l'idée suivante: Des temps d'activités assurés par des éducateurs sportifs (en repos forcé pour cause de confinement) pour alléger le travail des enseignant(e)s et permettre ainsi un travail en petits groupes, le tout financé par une aide exceptionnelle de l'Etat. Belle initiative louable à bien des égards !!!

Mais au fait, quelles disciplines sportives seraient compatibles avec les normes sanitaires en vigueur ?

Pratiquement aucune !! Peut-être le badminton, le tennis et la pétanque, à condition toutefois de nettoyer volants, balles et boules après chaque usage!! Sans compter le manque d'espace et de matériel dans les écoles !!

Je proposerai en revanche aux député(e)s en question deux réflexions :

Comment permettre aux enseignant(e)s d'assurer en même temps, les cours en présentiel et à distance pour les élèves qui demeureront à leur domicile ? Le tout avec des équipements numériques inégalement répartis selon les communes ?

 

Seconde interrogation : Comment lutter contre les fermetures de classes dans les quartiers populaires qui augmentent les inégalités sociales et face auxquelles les enseignant(e)s devront se livrer à une toute autre gymnastique pour tenter de limiter les dégâts provoqués par la mise en oeuvre d'une politique néolibérale qui fracture notre société et à laquelle vous apportez votre soutien ?

Bon courage Mesdames et Messieurs les député(e)s !!!

 

Dernière modification le lundi, 27 avril 2020
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.